• Yvette - Tiliky Campers

Découvrir le Paraguay

Dernière mise à jour : 21 nov. 2019

Le Paraguay, trop souvent considéré comme un pays sans attrait pour les voyageurs. Il est vrai que ce petit État sans mer, encerclé par l’Argentine, la Bolivie et le Brésil, ne présente pas autant d’atouts que ses voisins. Néanmoins, à défaut de plages et de monuments précolombiens, le Paraguay possède le charme d’une terre authentique, à la population hospitalière, loin des sentiers touristiques établis.


Palais présidentiel de Lopez

Le Paraguay est un pays peu visité et injustement méconnu. Malgré sa position au cœur du continent sud-américain, il est en effet souvent négligé par les voyageurs qui supposent à tort que son absence de sites majeurs en fait une destination sans intérêt. Pourtant, c’est une contrée idéale pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus et vivre une expérience réellement authentique.


Le Paraguay est un pays de contrastes : à la fois rustique et raffiné, d’une pauvreté extrême et d’une richesse obscène, il abrite des réserves naturelles de toute beauté et d’immenses barrages artificiels ; ici, les charrettes tirées par des chevaux roulent à côté des Mercedes, les petits ateliers d’artisans jouxtent des centres commerciaux chics, les villages ruraux et leurs ruines jésuites s’étendent à quelques kilomètres seulement d’élégantes villes coloniales, tandis que la forêt Atlantique au climat subtropical humide et chaud s’oppose de manière frappante aux étendues sèches et épineuses du Chaco où vivent des communautés mennonites isolées.



Missions Jésuites- Jésus de Tavarangue

Le Paraguay vaut le détour, car il est préservé et plein de surprises. Terre des missions jésuites rendues célèbres par le film de Roland Joffé Mission (avec Robert de Niro), ce pays offre une histoire riche et complexe dont le fruit est une population au métissage original. On y rencontrera des Indiens guaranis dont la communauté est présente depuis toujours, des descendants d’Espagnols, d’Allemands et de Hollandais, des Amishs venus d’Europe de l’Est dans les années 1920 et des Italiens immigrés dans les années 1940 ; tous offrent la même gentillesse envers celui qui vient d’ailleurs.

Le Paraguay, c’est une atmosphère, une douceur de vivre que sauront apprécier les routards, à la recherche d'aventure, d'authenticité et de trésor caché. Pour l’instant, seuls quelques initiés le connaissent, mais ils hésitent à dévoiler leur secret de peur que le tourisme vienne transformer ce pays oublié, qui connut son heure de gloire au XIXe siècle. Le Paraguay est idéal pour un roadtrip parce qu'il offre l’impression troublante de (re)découvrir le Nouveau Monde.



Maison indigène Ache - Ruta a Villa Ygatimi


Aspects Géographiques


Le Paraguay est un pays enclavé du centre de l'Amérique du Sud. Il a une superficie à peu près de la taille de la Californie. La partie orientale du Paraguay est la plus peuplée. C'est principalement une pente herbeuse qui descend jusqu'au fleuve Paraguay. La région du Chaco à l'ouest est en grande partie recouverte de marais, de forêts et de jungles épaisses. Le paysage du Paraguay est unique et différent du reste du continent. Ce désert est un favori parmi les aventuriers. Il existe de nombreux sites à couper le souffle à explorer au Paraguay.


Laguna salada - Chaco seco - Paraguay

Les magnifiques cascades de Ciudad del Este sont un spectacle à ne pas manquer. Elles sont à 380km à l'est de la capitale Asunción. Les spectaculaires salto Monday et Les Chutes d'Iguazu (situées à la Triple Frontière, point de rencontre de l'Argentine, du Brésil et du Paraguay) sont les plus impressionnantes de la région.



Salto Monday - Ciudad del Este

Une autre activité très intéressante est la croisière sur le fleuve Paraguay. Le Rio Paraguay peut être visité à travers les zones humides du Pantanal et une faune diversifiée et magnifique peut être vue tout au long de l'année. C'est aussi une bonne occasion de connaître l'histoire de cette terre et de voir diverses petites villes et parcs nationaux le long des rives. Les voyageurs peuvent également aller pêcher à Villa Florida, une ville située le long de la rivière Tebicuary et qui offre d'excellentes possibilités de pêche.



Traversée rio Paraguay - Porto Casado

Aspects politiques et géographiques


Le Paraguay est divisé en 17 départements (Concepción, San Pedro, Cordillera Guairá, Caaguazú, Caazapá, Itapúa, Misiones, Paraguarí, Alto Paraná, Neembucú, Central, Amambay, Canindeyú, Presidente Hayes, Alto Paraquay et Boquerón) et un district la capitale (Asunción). Le territoire est limitrophe à l'Argentine, au Brésil et à la Bolivie.


Le tropique du Capricorne passe par la ville de Belén, située dans le département de Concepción, déterminant une zone Chaude au nord et une zone tempérée au sud.


Le pays s’étend sur une superficie totale de 406 752 km2, divisée en deux régions naturelles distinctes: la région orientale et la région occidentale, chacune avec ses particularités.


Bien qu'il ne compte pas de littoral maritime, le territoire est traversé de part en part par de nombreux cours d'eau qui constitue l'important réseau hydrographique du bassin de la Plata. Il comprends en outre l'Aquifère Guarani, considéré comme l'une des grandes réserves d'eau douce de la planète. Les fleuves Paraguay et Paraná, évoqués en musique et en poésie, sont les principaux fleuves.



Les fleurs de Lapacho - symbole Inca - Asuncion

La capitale : Asuncion ​


Partez à la découverte de la capitale, Asunción, et de ses monuments historiques, véritables merveilles architecturales, dont la majestueuse cathédrale d’Asunción ou encore le Panthéon National des Héros. Asunción, capitale du Paraguay, est une ville touristique moderne et paisible. Lieu de conservation de plusieurs monuments historiques comme la Cathédrale d' Asunción, elle se démarque aussi par la domination de l'architecture espagnole du XVIIème siècle. Néanmoins parsemée de buildings modernes, la ville est entretenue par une atmosphère vivifiante grâce à la verdure qui la décore. Asunción dispose en effet de nombreux parcs et des arbres florissants partout. ​



Panthéon National des Héros

Asunción, ville cosmopolite de 600 000 habitants, offre aux touristes des infrastructures hôtelières de qualité, des magasins, des cinémas, des théâtres et d'amples avenues arborées fleuries tout au long de l'année.



D'autres villes importantes telles que Encarnación, Ciudad del Este et Pedro Juan Caballero, situées à la frontière, offrent également des infrastructures hôtelières et des activités de la vie nocturne.


​Technologie

Le développement technologique du Paraguay est étroitement lié aux deux gigantesques centrales hydroélectriques: celle qui se trouve à Hernandarias - à la frontière avec le Brésil -, considérée comme la plus grande du monde et celle de Yacyretá située à Ayolas - à la frontière avec l'Argentine. La production d'énergie est l'une des activités les plus importantes du pays, de même que l'industrie agricole.



Turbines du barrage d'Itapua


Histoire


Le Paraguay appelé autrefois «La Gigantesque Province des Indes» est né de la rencontres des conquérants espagnols avec les Indiens guaranis. La manifestation vivante de cette rencontre entre civilisations, s’exprime dans l’utilisation de deux langues, constitutionnellement de valeur identique: l’espagnol et le guarani.


Au début du XVe siècle, le Paraguay est devenu la route principale vers d'autres régions du continent. Asunción est traditionnellement connue comme étant la "Mère des villes" car c’est de là que partirent les Espagnols qui allaient fonder de nouvelles colonies.



Batisse coloniale - Asuncion

Les Franciscains sont arrivés au Paraguay dans la seconde moitié du XVe siècle et ont fondé plusieurs localité à l'intérieur du pays. Leur influence culturelle a été très importante, car ils ont enraciné le style de vie créole et l’usage courant des deux langues, l’espagnol et le guarani. Leurs réalisations artistiques les plus achevées peuvent être visitées dans les villes de Capiatá, Yaguarón, Itá, Altos, Caazapá, Ypané, Piribebuy et Tobati, à quelques kilomètres d'Asunción.


Un chapitre important dans l'histoire du pays a été la présence des missionnaires de la compagnie de Jésus (1609-1728), période de grande expérience utopique dans les Réductions d'Indigènes Guaranis.


De cette époque-là, demeurent des témoignages importants tels que les ruines de Trinidad et Jésus (Déclarée Patrimoine Universel de l'Humanité de l'UNESCO), San Ignacio Guazú, San Cosme et San Damián, Santiago, Santa María et Santa Rosa. Les arts et la musique connurent alors un grand développement, et ont laissé un héritage artistique de beauté suprême: le baroque guarani. L'époque post-jésuitique s'est caractérisée par la diminution de la population dans les Réductions, et par la séparation entre le pouvoir temporel et spirituel, rompant ainsi l'équilibre basé sur la réciprocité et la redistribution qui caractérisait le modèle jésuite-guarani.



Missions Jésuites - Trinidad

Au XIXe siècle, en mai 1811, le Paraguay acquiert son indépendance et se dote d'un gouvernement provisoire. Le pays passe alors entre différentes étapes dont deux guerres, des dictatures, une transition démocratique et finalement un régime constitutionnel. ​



Des paysages naturels variés. ​


Reliefs ondoyants, réserves naturelles de forêts subtropicales denses, étendues couvertes de palmiers, infinité de fleuves, ruisseaux et lagunes, font la variété des paysages paraguayens, qui sont le territoire originel du vaste monde guarani.



Réserve Mbaracayu- Paraguay

Avec un patrimoine naturel très contrasté - la campagne et les marécages de la région de Ne'embucú, les forêts xérophiles de Boquerón, les palmeraies de Présidente Hayes, les beaux reliefs de I'Ybytyruzú et les ruisseaux cristallins de Concepción- Le Paraguay est un pays à Découvrir avec la passion des pionniers qui arrivèrent sur ces terres de soleil et de lumière, dans la caractéristique principal est la coexistence de différents écosystèmes et de la grande diversité culturelle.



On trouve des forêts toujours vertes et touffues, des reliefs abruptes aux profils agressifs, des chutes d'eau impressionnantes, des lagunes et des cascades, des fleuves et des ruisseaux, des parcs et des réserves naturelles. Le paysage de la région occidentale se compose de palmerais, de lagunes et de forêts denses. Dans ce décor, la population créole, les immigrants d'origine allemande et vingt ethnies autochtones, composent un ensemble de différentes cultures, qui présente un intérêt majeur pour les touristes et les chercheurs.


Le «Bajo Chaco», nom donné à la partie sud du Chaco, dans le triangle délimité par les fleuves Paraguay et Pilcomayo, est un grand territoire consacré en grande partie partie à l’élevage bovin, avec des palmeraies et des champs inondables. Il est traversé par la route Transchaco et ses axes secondaires.





Le «Chaco Seco » occupe une grande partie de la superficie et se compose de savanes semi-arides et de maquis. C'est une zone d'une diversité biologique, où vivent des animaux tels que le tagua (sorte de cochon sauvage) , le yaguareté (proche parent du jaguar), et le puma, ainsi qu'une infinité de reptiles, d'oiseaux et de petits rongeurs.


La faune et la flore endémiques offrent dans tout le pays une séduisante diversité; on dénombre 167 espèces de mammifères, 701 espèces d'oiseaux, 100 espèces de reptiles, 46 d'amphibiens 230 de poissons, 100 000 espèces d'invertébrés, 13 000 espèces de plantes vasculaires, 298 genres d'arbres et arbustes distribués à 767 espèces.


Ruta du "Chaco bajo"

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout