• Yvette - Tiliky Campers

Passeport et Visa

Chers Voyageurs Français, Belges ou Suisses : l'Amérique du sud offre un avantage pour partir à la dernière minute ! Un soucis administratif en moins ! Pas besoin de visa !



Paraguay

Aucun visa n’est requis pour un séjour de moins de 90 jours au Paraguay. Il est possible d’obtenir une prolongation de séjour de 90 jours en accomplissant les formalités auprès du service paraguayen d’immigration. Un passeport en cours de validité suffisante pour la durée du séjour est requis pour entrer sur le territoire.


En cas de franchissement de la frontière par voie terrestre (par exemple en provenance de Foz de Iguazu, Brésil), il convient de s’assurer d’un arrêt à la frontière afin de faire apposer sur le passeport les cachets d’entrée ou de sortie du territoire. A défaut de cette formalité, les touristes sont passibles d’une forte amende à la sortie du pays, infligée par les services du contrôle migratoire.


Brésil


Les voyageurs Français, Belges ou Suisses sont dispensés de visa pour tout séjour inférieur à 90 jours. Le passeport doit avoir une validité de six mois au minimum. Tout voyageur doit être muni d’un billet de retour ou de sortie du territoire brésilien.


Argentine


Pour tout séjour de moins de trois mois, les voyageurs de nationalité française, belge ou suisse sont dispensés de visa. Ils doivent cependant présenter un passeport valable au moins 6 mois à compter de la date d’entrée en Argentine.


Uruguay


Un visa n’est pas exigé pour les ressortissants français, belges ou suisses dont le séjour est inférieur ou égal à trois mois. La simple présentation d’un passeport en cours de validité suffit pour entrer sur le territoire uruguayen.


Chili


Pour un séjour inférieur à trois mois, le visa n’est pas exigé et seule la présentation d’un passeport dont la période de validité s’étend à au moins six mois après la date prévue d’entrée au Chili est demandée.


En arrivant sur le territoire chilien, les autorités locales (PDI) remettent une « Tarjeta Unica Migratoria », à conserver pendant tout le séjour et qui sera exigée à la sortie du pays.


Pour les voyageurs qui arrivent par voie terrestre, veillez à bien passer par un poste frontalier, où les autorités locales apposeront un tampon d’entrée sur votre passeport et vous délivreront la « Tarjeta Unica Migratoria ».


Si vous rentriez au Chili sans accomplir ces formalités, vous seriez en situation illégale et pourriez être contraint de rester plusieurs mois sur le territoire, en attente de régularisation, et risqueriez une amende ou une expulsion.

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout