• Yvette - Tiliky Campers

Visiter le Barrage d'itaipu

Barrage itaipu



Le barrage d'Itaipu correspond à la centrale hydroélectrique d'Itaipu ; il est situé sur le rio Paraná, à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, construit par les deux pays entre 1975 et 1982. La centrale est aujourd'hui la seconde au monde en puissance installée et reste la première en quantité cumulée d'énergie produite. Son nom signifie : « la pierre qui chante » en guarani et fait référence à la petite île située sur le fleuve avant les travaux.


Le lac de retenue a une superficie de 1 350 km2, allant de Foz de Iguaçu au Brésil à Ciudad del Este au Paraguay, jusqu'à Guaíra et Salto del Guairá à 150 km au nord. Le barrage d'Itaipu a induit un lourd impact sur l'environnement, inondation de 1 500 km2 de forêts et de terres agricoles, le déplacement de populations, l'engloutissement de la cascade des Sept Chutes — également connu sous le nom Salto de Sete Quedas —, qui était non seulement un site touristique et naturel important en Amérique du Sud mais aussi les plus importantes chutes d'eau du monde en volume.



Cependant le barrage d'Itaipu est selon l'American Society of Civil Engineers (Association américaine des ingénieurs en génie civil) l'une des sept merveilles du monde moderne.


Ce barrage est une mégaconstruction, Partagé par le Paraguay et le Brésil, il se situe à Hernandarias. On peut faire une excursion diurne ou nocturne Toute l’énergie que ce barrage produit est destinée à part égale au Brésil et au Paraguay, chaque pays exploitant 10 turbines. Seulement, le Paraguay n'a actuellement au vu de sa faible population et une industrie peu développée, pas l'utilisation de toute l’énergie fournie par les 10 turbines et revend donc l’électricité au Brésil.


Le premier turbo-alternateur est entré en service en mai 1984 ; le dix-huitième, le 9 avril 1991. Deux nouveaux groupes ont été mis en service en 2006 portant la puissance totale installée à 14 000 MW. Les vingt groupes de 700 MW sous une hauteur de chute nominale de 118 m, produisent annuellement plus de 90 térawatts-heures (TWh). Quatre-vingt-dix pour cent de la production de la centrale est consommée au Brésil.


En 2013, la centrale a établi un record de production de 98,6 TWh, subvenant alors à 90 % de la demande d'électricité paraguayenne et à 19 % de la consommation brésilienne.


Actuellement, la centrale hydroélectrique d'Itaipu détient le record mondial de production cumulée d'électricité et ce, grâce à son ancienneté et aux conditions hydrauliques optimales du site. La centrale du barrage des Trois-Gorges en Chine détient le titre de plus grande centrale hydroélectrique du monde en puissance totale installée, toutefois son lac étant gelée 3 mois par ans, sa production sur l'année et moindre que la production annuelle du barrage d'Itaipu.


Du côté paraguayen les visites sont gratuites, les visites guidées partent du centre des visiteurs, au nord de Ciudad del Este, près de la ville de Hernandarias (passeport exigé) , la visite se réalise sur une demi-journée, vous pourrez ensuite en profitez pour passer la nuit dans la réserve Flora y Fauna Itaipú Binacional qui dispose d'un camping avec sanitaires, de nombreuses activités à la découverte de la faune et la flore protégée, le tout est entièrement gratuit.



27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout